liliane
liliane.gif
Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Espérance (25)
· Carême (0)
· CHARITE (0)
· De moi à toi Seigneur (25)
· Dieu parle à mon coeur .... (16)
· Dieu Trinité (6)
· Esprit Saint (7)
· FOI (21)
· Hymmes (7)
· Jésus (38)
· La Parole (20)
· Ma présentation (0)
· Marie (6)
· Mes images (5)
· Message-Lumière (18)
· Mot du soir (4)
· Pardon (3)
· Pensées (82)
· Prières (44)
· Résolution (0)
· Saints (1)
· Silence (13)
· Textes de la Parole (30)
· Une parole de vie (13)
· Vidéos (11)

Rechercher
Articles les plus lus

· NEUVAINE AU TRES PRECIEUX SANG DE JESUS-CHRIST
· Prière à Notre-Dame du Mont Carmel
· Tout mon amour pour le coeur de ma vie !
· Je bénirai le Seigneur en tout temps
· La priere de la sérénité

· MERCI SEIGNEUR
· Seigneur, fais de moi un instrument de Ta paix
· Ma seule paix , ...... c'est Toi Seigneur
· NEUVAINE AU PRECIEUX SANG DE JESUS 3EME JOUR
· "Seigneur je crois mais viens en aide à mon peu de foi"
· Le Semeur est sorti pour semer
· Seigneur mon Dieu , je ne sais pas ou je vais...
· Croyez… Je suis le Pain de vie!
· « Je vous envoie comme des brebis au milieu des loups... »
· O mon Jésus ! Je t'aime,

Voir plus 

Statistiques

Date de création : 17.02.2012
Dernière mise à jour : 15.07.2014
511articles


textes de la Parole

Evangile : Guérison du paralysé

Publié le 05/07/2012 à 08:57 par dieuavecnous

Evangile : Guérison du paralysé en signe du pardon des péchés (Mt 9, 1-8)

Il est bon de fêter notre Dieu, il est bien de chanter sa louange, lui qui guérit les cœurs brisés et soigne leurs blessures.

(Ps 146, 1.3)

Jésus monta en barque, traversa le lac et alla dans sa ville de Capharnaüm.

Et voilà qu'on lui apportait un paralysé, couché sur une civière. Voyant leur foi, Jésus dit au paralysé : « Confiance, mon fils, tes péchés sont pardonnés. »Or, quelques scribes se disaient : « Cet homme blasphème. »

Mais Jésus, connaissant leurs pensées, leur dit:

« Pourquoi avez-vous en vous-mêmes des pensées mauvaises ? Qu'est-ce qui est le plus facile ? de dire : 'Tes péchés sont pardonnés', ou bien de dire : 'Lève-toi et marche' ? Eh bien ! pour que vous sachiez que le Fils de l'homme a le pouvoir, sur la terre, de pardonner les péchés...»

alors, il dit au paralysé :

« Lève-toi, prends ta civière, et rentre chez toi. » L'homme se leva et rentra chez lui. En voyant cela, la foule fut saisie de crainte, et elle rendit gloire à Dieu qui a donné un tel pouvoir aux hommes.

Aelf

Seigneur j'ai foi en ta promesse que ta Parole qui est vie ouvre une clairière de lumière et d'amour dans mon coeur de paralysé.

Evangile : Les possédés de Gérasa (Mt 8, 28-34)

Publié le 04/07/2012 à 09:16 par dieuavecnous


Evangile : Les possédés de Gérasa (Mt 8, 28-34)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu


Comme Jésus arrivait sur l'autre rive du lac, dans le pays des Gadaréniens, deux possédés sortirent du cimetière à sa rencontre ; ils étaient si méchants que personne ne pouvait passer par ce chemin. Et voilà qu'ils se mirent à crier : « Que nous veux-tu, Fils de Dieu ? Es-tu venu pour nous faire souffrir avant le moment fixé ? » Or, il y avait au loin un grand troupeau de porcs qui cherchait sa nourriture. Les démons suppliaient Jésus : « Si tu nous expulses, envoie-nous dans le troupeau de porcs. » Il leur répondit : « Allez-y. » Ils sortirent et ils s'en allèrent dans les porcs ; et voilà que, du haut de la falaise, tout le troupeau se précipita dans la mer, et les porcs moururent dans les flots. Les gardiens prirent la fuite et s'en allèrent en ville annoncer tout cela, avec l'affaire des possédés. Et voilà que toute la ville sortit à la rencontre de Jésus ; et lorsqu'ils le virent, les gens le supplièrent de partir de leur région .

aelf

Dehors!


Amos 5, 14-24 /Matthieu 8, 28-34


« Cherchez le bien et non le mal, afin

De vivre. Ainsi le Seigneur Dieu de l’univers

Sera avec vous. Que le droit jaillisse comme

Une source, la justice comme un torrent qui

Ne tarit jamais. »

Ainsi se réalise cette justice voulue par Dieu A travers les gestes libérateurs du Christ : Aujourd’hui la libération d’un homme aliéné Par une légion d’esprits mauvais.Mais comme les habitants du pays des gadaréniens, Ne préférons-nous pas notre tranquillité, notre Commerce, à la puissance libératrice et dérangeante De Jésus ou de ses disciples ?
clarisses-a-ronchamp


Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

Publié le 03/07/2012 à 09:30 par dieuavecnous

 

 

 

 

(cf. Jn 20, 29)


Évangile de Jésus Christ selon saint Jean


L'un des Douze, Thomas (dont le nom signifie : Jumeau), n'était pas avec eux quand Jésus était venu. Les autres disciples lui disaient : « Nous avons vu le Seigneur ! » Mais il leur déclara : « Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je ne mets pas mon doigt à l'endroit des clous, si je ne mets pas la main dans son côté, non, je ne croirai pas ! » Huit jours plus tard, les disciples se trouvaient de nouveau dans la maison, et Thomas était avec eux. Jésus vient, alors que les portes étaient verrouillées, et il était là au milieu d'eux. Il dit : « La paix soit avec vous ! » Puis il dit à Thomas : « Avance ton doigt ici, et vois mes mains ; avance ta main, et mets-la dans mon côté : cesse d'être incrédule, sois croyant. » Thomas lui dit alors : « Mon Seigneur et mon Dieu ! »
Jésus lui dit : « Parce que tu m'as vu, tu crois. Heureux ceux qui croient sans avoir vu. »

Aelf

 


 

Je crois en Dieu qui chante et qui fait chanter la vie.

Bonheur, amour et vie sont des chants venant de Lui.
Il est un chant de source, tout au fond de nos cœurs,

Pour donner soif de boire l’eau fraîche de la Vraie Vie


Je crois en Jésus Christ qui est chanson du Père,

Je crois que l’Evangile nous chante son amour.
Il fait chanter nos vies, même les plus mouvementées,
Et même nos échecs, la souffrance et la mort.

 

Je crois que Dieu est Père ; Il se dit en chantant

Il fait autour de nous chanter la création.
Il invite chacun à faire chanter sa vie,
Mais nos vies chantent juste en s’accordant sur Lui.

Je crois en L’Esprit Saint, chant de brise et d’ouragan,

Qui accorde nos vies aux musiques de Dieu ;
Et je crois en l’Eglise, chœur aux multiples voix,
Qui chante pour les hommes le chant de la Vraie Vie.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 8,18-22.

Publié le 02/07/2012 à 07:25 par dieuavecnous
Le lundi de la 13e semaine du Temps Ordinaire


Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 8,18-22.


Jésus, voyant la foule autour de lui, donna l'ordre de partir vers l'autre rive du lac.Un scribe s'approcha et lui dit : « Maître, je te suivrai partout où tu iras. »Mais Jésus lui déclara : « Les renards ont des terriers, les oiseaux du ciel ont des nids ; mais le Fils de l'homme n'a pas d'endroit où reposer sa tête. »
Un autre de ses disciples lui dit :«Seigneur, permets-moi d'aller d'abord enterrer mon père. »Jésus lui dit : « Suis-moi, et laisse les morts enterrer leurs morts. »

aelf

Préparons notre âme à sa rencontre

Publié le 30/06/2012 à 10:13 par dieuavecnous
Préparons notre âme à sa rencontre

 

Sg 1, 13-15 ; 2, 23-24 : « Dieu a créé l’homme pour une existence impérissable. »

2 Co 8, 7-15 : « Vous connaissez la générosité de notre Seigneur Jésus Christ. »

Mc 5, 21-43 : « Talitha koum, lève-toi. »

Préparez votre âme à La Rencontre du Dimanche 1e juillet 2012 La guérison par la foi.

13e dimanche du temps ordinaire.

L’acte de foi pur a parlé de lui-même. Avec son autorité divino-humaine Jésus nous ouvre le chemin de la vie chrétienne sûre. La foi simple est efficace : elle transforme la vie concrète du quotidien. Le nôtre est peut-être celui des vacances qui vont commencer. Se présente alors une occasion favorable de suivre pas à pas et avec plus d’attention le cheminement de foi des figures qui nous sont présentées dans la liturgie. D’abord est racontée l’histoire d’une femme qui avait des pertes de sang depuis douze ans ; sa foi l’a conduite à « toucher » le Christ. Elle est délivrée de sa maladie, non par un simple jeu de forces, mais par l’action de sa foi qui lui a fait dépasser ses craintes : « Ma fille, lui dit Jésus qui l’a recherchée dans la foule, ta foi t’a sauvée. » La foi simple qui accompagne tout l’évangile de Marc se manifeste également avec puissance chez la fille de Jaïre, chef de la synagogue. Le Seigneur vient relever sa fille. Ce « Lève-toi » augure du sens à donner à la foi comme signe anticipateur de la Résurrection du Christ, anasthasis ayant le sens de « mise debout ». Cette foi sainte et simple s’obtient en se tournant vers le Seigneur qui « de riche qu’il était, s’est fait pauvre pour notre salut ».

Offrir son incapacité à s’en sortir soi-même, se tourner vers le Seigneur, reconnaître que toute notre vie vient de lui, voilà autant d’attitudes qui enracinent la foi dans une confiance en Dieu plus grande que nos (in)capacités humaines : la confiance en Jésus, dit Thérèse, « fait des miracles ».

 

Pe Tanguy-Marie Pouliquen, cb.

Evangile du jour: Jésus guérit

Publié le 30/06/2012 à 07:31 par dieuavecnous

Jésus guérit le serviteur du centurion, et de nombreux autres malades (Mt 8, 5-17)


(cf. Mt 8, 17)

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

Jésus était entré à Capharnaüm ; un centurion de l'armée romaine vint à lui et le supplia : « Seigneur, mon serviteur est au lit, chez moi, paralysé, et il souffre terriblement. » Jésus lui dit : « Je vais aller le guérir. »Le centurion reprit : « Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit, mais dis seulement une parole et mon serviteur sera guéri. Ainsi, moi qui suis soumis à une autorité, j'ai des soldats sous mes ordres ; je dis à l'un :'Va', et il va, à un autre : 'Viens', et il vient, età mon esclave :'Fais ceci',et illefait.»

À ces mots, Jésus fut dans l'admiration et dit à ceux qui le suivaient :


« Amen, je vous le déclare, chez personne en Israël, je n'ai trouvé une telle foi. Aussi je vous le dis : Beaucoup viendront de l'orient et de l'occident et prendront place avec Abraham, lsaac et Jacob au festin du Royaume des cieux, et les héritiers du Royaume seront jetés dehors dans les ténèbres ; là, il y aura des pleurs et des grincements de dents. »

Et Jésus dit au centurion : « Rentre chez toi, que tout se passe pour toi selon ta foi.»

 

Et le serviteur fut guéri à cette heure même.

Comme Jésus entrait chez Pierre, il vit sa belle-mère couchée avec de la fièvre. Il lui prit la main, et la fièvre la quitta. Elle se leva, et elle le servait.

Le soir venu, on lui amena beaucoup de possédés ; il chassa les esprits par sa parole et il guérit tous les malades. Ainsi devait s'accomplir la parole prononcée par le prophète Isaïe : Il a pris nos souffrances, il a porté nos maladies

aelf

aelf

Je bénirai le Seigneur en tout temps

Publié le 29/06/2012 à 08:28 par dieuavecnous

 

Psaume : 33, 2-3, 4-5, 6-7, 8-9

 

De toutes leurs épreuves, Dieu délivre ses amis.

 

Je bénirai le Seigneur en tout temps,
sa louange sans cesse à mes lèvres.
Je me glorifierai dans le Seigneur :
que les pauvres m'entendent et soient en fête !

Magnifiez avec moi le Seigneur,
exaltons tous ensemble son nom.
Je cherche le Seigneur, il me répond :
de toutes mes frayeurs, il me délivre.

Qui regarde vers lui resplendira,
sans ombre ni trouble au visage.
Un pauvre crie ; le Seigneur entend :
il le sauve de toutes ses angoisses.

L'ange du Seigneur campe à l'entour
pour libérer ceux qui le craignent.
Goûtez et voyez : le Seigneur est bon !
Heureux qui trouve en lui son refuge !

 

Evangile : Confession de foi de Pierre (Mt 16, 13-19)

Sur la foi de Pierre le Seigneur a bâti son Église, et les puissances du mal n'auront sur elle aucun pouvoir.
(cf. Mt 16, 18)

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu


Jésus était venu dans la région de Césarée-de-Philippe, et il demandait à ses disciples : « Le Fils de l'homme, qui est-il, d'après ce que disent les hommes ?» Ils répondirent : « Pour les uns, il est Jean Baptiste ; pour d'autres, Élie ; pour d'autres encore, Jérémie ou l'un des prophètes. » Jésus leur dit : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je? » Prenant la parole, Simon-Pierre déclara : « Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant ! »Prenant la parole à son tour, Jésus lui déclara : « Heureux es-tu, Simon fils de Yonas : ce n'est pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais mon Père qui est aux cieux. Et moi, je te le déclare : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église ; et la puissance de la Mort ne l'emportera pas sur elle. Je te donnerai les clefs du Royaume des cieux : tout ce que tu auras lié sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu auras délié sur la terre sera délié dans les cieux.»

Aelf

Les deux maisons (Mt 7, 21-29)

Publié le 28/06/2012 à 06:06 par dieuavecnous

Les deux maisons (Mt 7, 21-29)

Evangile : Conclusion du discours sur la montagne : Les deux maisons (Mt 7, 21-29)

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

 

 

Comme les disciples s'étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur déclarait :


 

 

 

« Il ne suffit pas de me dire : 'Seigneur, Seigneur !', pour entrer dans le Royaume des cieux ; mais il faut faire la volonté de mon Père qui est aux cieux. Ce jour-là, beaucoup me diront : 'Seigneur, Seigneur, n'est-ce pas en ton nom que nous avons été prophètes, en ton nom que nous avons chassé les démons, en ton nom que nous avons fait beaucoup de miracles ?' Alors je leur déclarerai : 'Je ne vous ai jamais connus. Écartez-vous de moi, vous qui faites le mal !'

 

Tout homme qui écoute ce que je vous dis là et le met en pratique est comparable à un homme prévoyant qui a bâti sa maison sur le roc. La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, la tempête a soufflé et s'est abattue sur cette maison ; la maison ne s'est pas écroulée, car elle était fondée sur le roc.

 

Et tout homme qui écoute ce que je vous dis là sans le mettre en pratique est comparable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable. La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, la tempête a soufflé, elle a secoué cette maison ; la maison s'est écroulée, et son écroulement a été complet. »Jésus acheva ainsi son discours. Les foules étaient frappées par son enseignement,

car il les instruisait en homme qui a autorité, et non pas comme leurs scribes.

(Ps 94, 1.7)

Aelf

Prévoyance


Matthieu 7, 21-29



« Il ne suffit pas de me dire : Seigneur, Seigneur, pour entrer dans le RoyaumeDes cieux … »

 

« Encore un peu de temps, le Seigneur sera là. Trouvera-t-il en nous la foi qu’il espère ?

(Hymne liturgique CFC)

Si nous avons bâti nos maisons sur le sable Quand il fallait creuser le roc de vérité,Pourrons-nous soutenir l’assaut du torrent ?»

Pour que nos vies tiennent debout dans la Tempête, il nous faut écoute la Parole de Jésus et la mettre en pratique.

 

clarisses-a-ronchamp

 


Evangile: les faux prophètes (Mt 7, 15-20)

Publié le 27/06/2012 à 07:53 par dieuavecnous

Evangile : Discours sur la montagne :

les faux prophètes (Mt 7, 15-20)

 

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

 

Heureux l'homme qui se plaît dans ta loi, Seigneur : il donne du fruit en son temps.
(cf. Ps 1, 2)

 

Comme les disciples s'étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, il leur disait :

« Méfiez-vous des faux prophètes qui viennent à vous déguisés en brebis, mais au-dedans ce sont des loups voraces.C'est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. On ne cueille pas du raisin sur des épines, ni des figues sur des chardons. C'est ainsi que tout arbre bon donne de beaux fruits, et que l'arbre mauvais donne des fruits détestables. Un arbre bon ne peut pas porter des fruits détestables, ni un arbre mauvais porter de beaux fruits. Tout arbre qui ne donne pas de beaux fruits est coupé et jeté au feu. C'est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. »

 

 

Avertissement


Matthieu 7, 15-20

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jésus forme ses disciples en aiguisant leur conscience.

Il est en effet capital de distinguer le vrai du faux, surtout quand les enjeux sont d’ordre spirituel, Car les « gourous » de toutes sortes, sous des dehors séducteurs, sont en réalité des loups voraces.

On les reconnaît commetels souvent trop tard.

Les fruits des vrais prophètes s’appellent

Liberté, créativité, ouverture et diversité dans l’unité essentielle, paix et joie sereine.

clarisses-a-ronchamp

Evangile du jour: 3 paroles sur la vraie vie (Mt 7, 6.12-14)

Publié le 26/06/2012 à 07:31 par dieuavecnous

Le mardi de la 12e semaine du Temps Ordinaire

Evangile : Discours sur la montagne :

trois paroles sur la vraie vie

(Mt 7, 6.12-14)

 

(cf. Jn 8, 12)

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

Comme les disciples s'étaient rassemblés autour de Jésus sur la montagne, il leur disait :
« Ce qui est sacré, ne le donnez pas aux chiens ; vos perles, ne les jetez pas aux cochons, pour évitez qu'ils les piétinen et puis se retournent pour vous déchirer. Tout ce que vous voudriez que les autres fassent pour vous, faites-le pour eux, vous aussi, voilà ce que dit toute l'Écriture : la Loi et les Prophètes. Entrez par la porte étroite. Elle est grande, la porte, il est large, le chemin qui conduit à la perdition ; et ils sont nombreux, ceux qui s'y engagent. Mais elle est étroite, la porte, il est resserré, le chemin qui conduit à la vie ; et ils sont peu nombreux, ceux qui le trouvent. »

aelf

 

Commentaire du jour


Saint Benoît (480-547), moine, copatron de l'Europe
La Règle, Prologue (trad. Dumas, Cerf 1967, p. 34s rev.)


Le Seigneur, se cherchant un ouvrier dans la foule à laquelle il lance ses appels, dit : « Qui est celui qui veut la vie et souhaite voir des jours heureux ? » (Ps 33,13) Si, entendant cela, tu réponds : « Moi ! », Dieu te dit : « Si tu veux avoir la vie, la vie vraie et éternelle, garde ta langue du mal, et que tes lèvres ne disent pas de parole trompeuse. Détourne-toi du mal et accomplis le bien, recherche la paix et poursuis-la » (Ps 33,14-15)... Quoi de plus doux pour nous, frères très chers, que cette voix du Seigneur qui nous invite ? Voici que, dans sa bonté, le Seigneur nous indique le chemin de la vie. Ayant donc ceint nos reins (Ep 6,14) de la foi et de la pratique des bonnes actions, sous la direction de l'Évangile, avançons sur ses routes, afin que nous méritions de voir celui qui nous a appelés dans son Royaume (1Th 2,12). Si nous voulons habiter dans les tentes de ce Royaume, à moins d'y courir par les bonnes actions, on n'y parvient absolument pas. Avec le prophète, interrogeons le Seigneur et disons-lui : « Seigneur, qui habitera sous ta tente ? Qui reposera sur ta montagne sainte ? » (Ps 14,1) Après cette demande, frères, écoutons le Seigneur nous répondre en nous montrant le chemin...



Nous allons donc établir une école du service du Seigneur, où nous espérons n'établir rien de rigoureux, rien d'accablant. Mais s'il se présentait quelque chose d'un petit peu sévère, exigé pour une raison de justice à cause de la correction des vices et du maintien de la charité, ne fuis pas aussitôt, frappé de terreur, le chemin du salut, où l'on ne doit s'engager que par une porte étroite. D'ailleurs, grâce aux progrès de la vie et de la foi, le cœur dilaté, dans l'ineffable douceur de l'amour, on court dans la voie des commandements de Dieu (Ps 118,32). Ainsi, ne nous écartant jamais de son enseignement et persévérant dans sa doctrine...jusqu'à la mort, nous participerons par la patience aux souffrances du Christ (1P 4,13) pour que nous méritions d'avoir part aussi à son Royaume.


DERNIERS ARTICLES :
Je reste en présence de Dieu
J'ai regroupé d'après mes archives, les passages d'évangile   jours cliquables en bleu  sur le calendrier ci dessous. En fonction du temps que j'aurai je complèterai  
Bonjour, bienvenue !
Bonjour à vous qui passez sur ce blog et bienvenue ! Dieu est amour rien qu'amour !!!   gloire à Dieu
En la présence de Dieu
POUR LA PAROLE DU JOUR CLIQUE SUR L'IMAGE   Une parole bénie ici A tes pieds bénis, comme Marie, Seigneur,  je veux verser sur ta tête et sur tes pieds le meilleur parfu
Le chant d'un coeur

Parole de Vie :Ephésiens 2.14-16
Ephésiens 2.14-16 Car c’est lui qui est notre paix, lui qui des deux peuples n’en a fait qu’un, en abattant le mur de séparation; Ayant détruit en sa chair l’inimitié, l